On avait déjà l’oeil amoureux en regardant les premiers noms affichés par le Rewire, et ce avant l’annonce du line-up complet et son sacrement en tant que meilleur festival du mois de mars par Resident Advisor. Il faut dire que la prog à la fois pointue et dantesque du festival de La Hague a de quoi impressionner : réunissant des pointures de l’expé dont peu connaissent encore le nom avec des têtes d’affiche imparables (dont deux collabs exclusives, l’une par Jeff Mills et Tony Allen et l’autre avec Kangding Ray et Barry Burns de Mogwai, rien que ça), Rewire se situe à la pointe d’à peu près tout ce qui se crée d’avant-gardiste aujourd’hui. Parmi les noms qu’on salive déjà de voir, s’empilent en vrac Helena Hauff, Arca, Gaika, Jessy Lanza, Croatian Amor, Lorenzo Senni, Moor Mother, SHXCXCHCXSH ou encore Tirzah.

Rewire agrémente aussi sa prog d’un autre pan de la musique expérimentale en mêlant indistinctivement électro, indie et rap sous leurs jours les plus expés. On dénote ainsi la forte et rare présence d’artistes post-punk et noise, avec la notable venue de Slowdive, Swans, Pharmakon et du groupe This Heat, qui effectuera son ultime tournée affublé du nom éphémère « This Is Not This Heat ». Malin.

Retrouvez toutes les informations sur l’édition 2017 du Rewire Festival par ici.