On était pas sûr.es de pouvoir écrire cette phrase cette année, ça fait donc du bien de le dire : les festivals reviennent cet été, à commencer par les Nuits Sonores qui se déplacent fin juillet pour une édition pas si réduite que ça. 

Au programme de cette première salve d’annonces (d‘autres sont à suivre), on retourne aux Usines Fagor-Brandt pour une liste de projets qui tendent plutôt vers le live et les collabs : Chloé & Vassilena Serafimova, Simo Cell et Abdullah Miniawyn, Eiger Drums Propaganda & HAJJ, Azu Tiwaline & Cinna Peyghamy, Flore & WSK, Pratika & Simon Wisé, ou encore Oklou et Krampf. Cette année, pas mal de projets se présentent aussi sous la forme de lives AV en collab avec des artistes visuels, comme si les équipes du festival semblaient décidées à nous en mettre plein la vue pour ce retour en terres lyonnaises.

Côté solo, sont aussi à l’affiche la boss du label Shelter Press Felicia Atkinson, le palestinien Muqata’a, des têtes d’affiche comme Jeff Mills, Sébastien Tellier, High Tone, Max Cooper et Pantha du Prince, mais aussi Dasha Rush, Crystallmess, Neue Grafik Ensemble, UVB76, Rroxymore, Lala&ce, Tryphème, Organizatsiya, Fulu Miziki, Ttristana… Et tout ça seulement pour la programmation aux Usines.

Et pour tout ce qui est open air, des DJ sets option scène locale seront organisés tous les jours au Heat Lyon, le nouveau spot d’Arty Farty, imaginé comme un food court au potentiel multidisciplinaire. Et si la jauge reste réduite et le masque obligatoire, on ne peut que célébrer le retour de la fête tant attendue, même dans l’incertain d’un format « hors-série ». nuits sonores 2021

Pour la billetterie c’est par ici, et pour suivre le reste des annonces de programmation rendez-vous sur le site du festival.