« Attention. Il est interdit de danser le raï, de faire trembler les épaules, de danser le chaoui et de faire les youyou en même temps. »

Cet avertissement qui arrive à la fin du podcast qui suit pourrait également en être l’avant-propos. Amar du Désert est un Lyonnais que vous connaissez déjà, puisqu’il est également l’une de nos belles plumes chez Beyeah. Bertrand Lachambre de son vrai nom est un passionné de musique et d’histoire, ayant eu l’occasion de vivre longuement au Liban. Son écriture brille par la pertinence de ses analyses contextuelles.

De retour chez nous, il lance Blue Night Jungle, un toit pour les musiques électroniques sous leur caractère aventureux et dansant. Eclectique, le label dispose également d’une ferme expertise orientale – catégorisée « spirit » – dont Amar est le fer de lance. Ce bédouin électronique nous a concocté un solide podcast qui explore les horizons d’un genre encore trop stéréotypé dans nos contrées. Exaltés, investis d’un groove ensablé, vous ne résisterez pas à la tentation de le rejoindre dans les multiples danses évoquées.

Si vous appréciez son énergie et sa singularité, alors vous pourriez également être tentés de participer au pressage de la première sortie du label sur Kisskissbankbank : un EP par Kabaka, l’un des fidèles ambassadeurs de la house lo-fi africaine. Vous pouvez également les suivre sur leur Facebook pour ne rien manquer de leurs aventures.