Les derniers mois ont été une période de vache maigre en dubstep: très peu de sorties, beaucoup de producteurs se tournant vers des variantes de la bass music penchant très fortement vers la techno (ou la house, voire même la deep house pour certains), la fin des soirées sub:stance au Berghain… A tel point que l’on pouvait se poser des questions sur l’avenir du genre.

Mais ce mois de décembre est au delà de toute attente:

Tout d’abord, et c’est probablement la nouvelle de l’année en dubstep, le légendaire duo formé par Mala et Coki, Digital Mystikz (auteur du titre le plus mythique du dubstep: Anti War Dub), sort un nouveau disque après presque 2 ans d’absence. Autant dire que les fans étaient fébriles rien qu’à l’annonce de la sortie.

Et ce n’est pas tout! Le même Mala nous gâte plus que jamais: sur son (excellent) label Deep Medi sortira à la fin du mois un nouvel EP avec un remix de Changes par Distance, et un de Miracles par Commodo, qui étaient jusque là des dubplates qui ont tourné dans de nombreux sets, sans qu’un pressage ne soit prévu (la première vidéo ci-dessous est par exemple tirée d’un set de Mala à la Fabric, datant de… 2011)

Cerise (géante) sur le gâteau: Mala a également annoncé que pour ses 10 ans de productions de musique, il allait sortir une boite spéciale contenant 10 morceaux inédits répartis sur 5 vinyles. L’attente va être dure.

Pour finir, Burial vient également de sortir un nouvel EP. C’est tellement de bonnes nouvelles d’un coup que les mots manquent. Cette année le Père Nöel vient de l’autre côté de la manche…