Nous avions découvert l’electro hypnagogique de Torus un peu au hasard, lors d’une récente escapade à Amsterdam. Au travers du prisme de « Feeel », nous entrions dans l’univers singulier et captivant de l’artiste hollandais. La production cotonneuse du morceau rappelait un peu la sensation de confort ressentie lors de l’écoute des premiers morceaux de Shlohmo à l’époque. Et c’est comme ça que « Feeel » est devenu en l’espace d’un instant la bande-son d’un weekend pluvieux à Amsterdam. Désireux de prolonger un peu cette expérience, nous nous étions alors penchés sur son soundcloud : parmi d’autres morceaux révélant une science de la mélodie assez remarquable pour un artiste à la carrière aussi jeune, nous étions tombé sur un remix assez sidérant d’un artiste pourtant insipide. Ce remix plutôt convaincant d’un titre de Soulja Boy, dévoilait le potentiel d’un producteur aux compositions versatiles.

Si la force de frappe du remix mentionné ci-dessous peut difficilement être comparée à ses nouvelles productions, il est quand même juste d’insister sur la franche réussite de ce nouvel EP. Capable d’allier mélancolie et liesse du dancefloor aussi efficacement qu’un Jacques Greene (l’énergique « 2 Faced »), le producteur originaire de la Hague se distingue au moyen d’une électro habitée et intense.

Laissez vous emporter par la nostalgie de son Temples – EP sorti aujourd’hui chez Rwina Records.