Parce qu’on a pas toujours le temps d’écrire sur tout ce qu’on écoute en l’espace d’une semaine, on a décidé de vous en faire profiter en y dédiant un sampler « best-of ». Histoire de ne pas passer à côté des nombreuses perles qui nous tombent dessus, quand on traîne de plateformes en plateformes au lieu de bosser.

 

BRNS – The Way Up

Chez Beyeah, on a une petite team de fans des belges de BRNS, et ce depuis qu’ils nous ont mis une sacré claque rythmique dans la gueule, l’année dernière au festival Heart Of Glass Heart Of Gold. L’annonce de leur retour ne peut donc qu’être une bonne nouvelle, surtout pour un morceau aussi hypnotisant que « The Way Up » et ses septs minutes enchanteresses.

 

Colder – Keep For Yourself

Après avoir disparu pendant une bonne dizaine d’années, le français Colder ressurgit de nulle part avec un troisième album, «Many Colours». Et l’attente valait le coup, tant ses inspirations post-punk s’avèrent être un mélange à la noirceur addictive, noyées dans une électro-pop plus sombre et intrigante que solaire. À l’image de ce «Keep For Yourself» lancinant, dont les basses lourdes et l’atmosphère pesante nous intiment au silence.
 

Moiré – Mirrors

Initialement soutenu par la famille R&S Records, Moiré vient de lâcher son nouveau titre «Mirrors» sur Ghostly International, qui abrite (entre autres) les prods de Shigeto, Tycho et Fort Romeau sous son toit. Un pas en avant pour le londonien qui commence à s’inscrire comme un vrai nom à suivre dans les prochains mois. Preuve de plus avec cette nouvelle track-épopée de huit minutes, qui chercherait selon lui à « entrer dans l’autre monde, celui qui se cache derrière ce que l’on entend ». L’au-delà chico.

 

Stand Wise – Edges

On vous parlait il y a pas si longtemps de la team Animal Records et de son flair pour dénicher des projets cohérents avec l’ADN de son label: une pop/électro atmosphérique, misant sur les synthés et les voix doucement troublantes, et accouchant de morceaux qu’on arrive pas à se sortir de l’esprit. Un nouveau venu rejoint aujourd’hui la basse-cour: Stand Wise et leur EP «Hours», sans doute notre nouvelle obsession du moment.
 

Johannes Heil – Black Light

En stream sur XLR8R, le dernier LP de Johannes Heil porte plutôt bien son nom. «Black Light», c’est un voyage dans des limbes sonores où subsiste pour seule lumière celle qui rythme le club de ses flashs : entêtante et stroboscopique. Une bande-son de circonstance pour ceux qui comptent sortir se défouler ce week-end, et qui divisera vos différentes phases de la soirée avec ses « Scene » séparant les tracks. Faites quand même gaffe, les Scene « Two » et « Four » étant absentes du lot, tout ça laisse deviner un trou noir imminent.

 

Azekel – The War Inside

Petit prince du groove, Azekel est de retour cette semaine avec « The War Inside ». Comme à son habitude, la track est sensuelle au possible mais garde un côté crasseux dans la production, qui casse avec la voix chaleureuse typique R&B circa 2005. Et comme d’habitude, le mélange swingue sévère.

 

Howling – Short Line (Alex Banks Remix)

On vous parlait plus tôt cette semaine de Modeselektor et son Monkeytown devenu Records (label donc, on vous voit ceux qui ne suivent pas au fond), et dont le roster comprend Alex Banks. Quoi, on vous perd avec nos termes anglais ?

Sur les traces d’un Jon Hopkins ou d’un Daniel Avery, l’anglais s’avère en tout cas excellent en matière de remix, preuve en est cette dub version de Howling, le projet-duo de Ry X et d’une moitié d’Âme. On vous laissera sur cette note, en espérant que notre name-dropping intempestif et nos anglicismes ne vous dissuaderont pas de revenir la semaine prochaine. Bonne écoute !