Moon Bounce est le projet de Corey Regensburg, jeune américain passé maître l’art du détournement électronique – le musicien originaire de Philadelphie prend un malin plaisir à composer de brillantes ritournelles electro-pop, aussi aguicheuses que la une d’un Playboy (astucieux clin d’oeil que l’utilisation d’une photo d’Iggy Azalea pour le visuel de Body) :

« It’s my raunchiest song to date but also the purest”  – Moon Bounce

Inspiré par le sentimentalisme du R&B contemporain, quelques gimmicks hip-hop et des embardées rythmiques très pop-isantes, le son de Corey est l’aboutissement d’une démarche artistique et d’une inventivité assez singulières. En maintenant habilement un équilibre entre la création et la désintégration, sa production combine son timbre soul à des sonorités bancales et irrégulières; rappelant la musique d’un certain producteur canadien cher à nos coeurs. Ces beats élastiques, ce goût prononcé pour l’ironie et ce penchant assumé pour la pop cheesy ne vous rappellent rien ?

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que c’est à Ryan Hemsworth que l’on doit la découverte de Moon Bounce : il s’agit de la nouvelle tracks publiée du côté de secret sounds, projet collaboratif chaperonné par l’ami Hemsworth, qui se propose de nous faire découvrir les talents de demain. L’éclectisme de ses goûts et son assiduité dans la découverte de terrains soniques inexplorés élève le projet au rang de plateforme d’exploration musicale internationale, et cette affinité avec la pop qui fait le succès du canadien en solo est également ce qui a fait de secret sounds l’un des projets musicaux les plus passionnants à suivre en 2014.

Après avoir partagé la scène avec Shlohmo et Groundislava, été plébiscité par BBC 6, Rinse FM, KCRW, Radio Nova, et suite à la sortie de l’EP Dress Rehearsal (le single phare « Shake » a été nominé pour les Video Music Awards de Berlin), le don de Moon Bounce pour créer des productions complexes et éthérées commence à faire tourner quelques têtes. Portée par des artistes comme l’équipe de PC Music et ou de mécènes de la carrure de Ryan Hemsworth, la pop futuristique a de beaux jours devant elle : Moon Bounce, Palmistry, dd elle, doss, bayou ou Dessert sont autant de révélations de 2014 que nous nous ferons un plaisir de suivre en 2015. Future is now :