On aurait pu croire après l’épisode des Nuits Sonores qui a bien secoué les murs et oreilles lyonnais que nous reviendront à une écoute calme, de musique reposante et soporifique qui devrait, en toute logique, nous amener un peu plus vers la douceur de l’été qui se profile. Et bien non.

Non, parce que vient de sortir trois remixes assez fantasmagoriques de la track « A Is For Acid » de Matt Whitehead. Le titre, carrément évocateur, ne trompe effectivement pas, et les classiques modulations d’un genre qui fait peau neuve – plus agressif et violent – déchaînent les passions pour les deux artistes qui retravaillent la production. Le premier, légende reconnue de la musique techno/minimal, Perc, nous offre deux interprétations assez proches du morceau. La première est très minimaliste, se contentant de faire se dérouler une longue complainte acide qui nous replonge aisément dans le début des années 90, à l’heure des raves et des drogues aujourd’hui communes. La seconde ressemble un peu plus à ce à quoi nous avait habitué l’artiste : un méli-mélo chaotique de percussions mécaniques, avec toujours le même gimmick en arrière-plan, histoire de ne pas nous faire oublier de quoi il s’agit. Le contraste est intéressant, et il serait assez marrant de voir un artiste enchaîner les deux morceaux en une seule et même transition. Le troisième travail, la redéfinition de MPIA3, résonne déjà plus brutalement à nos oreilles, et les éléments 8-bit rajoutés en fond sèment la confusion la plus totale (encore faut-il attendre l’arrivée de la fureur des éternelles notes acid pour en rajouter à cette violence sonore). En conclusion, je vous conseille d’écouter ce petit bijou dans une cave moribonde et entouré d’inconnus louches et méprisants.

[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/playlists/4634695″ params= » » width= » 100% » height= »450″ iframe= »true » /]