Marco Bailey sort un nouveau release sur Bedrock records, en parallèle avec son album High Volume, sorti le 11 février sur MB Elektronics. C’est sur ce label que Filterheaz compose également, et qu’il a rencontré Marco Bailey. Amis depuis un certain temps maintenant, comme beaucoup, ils ont décidé de fusionner leurs créativités et de proposer un EP en duo. Mansion/Fifth Avenue est né de cette combinaison d’un batteur acharné et d’un technocrate sans relâche.

Le premier titre, « Fifth Avenue », fait office d’une BO de film à suspens, dont le script évoquerait la percée des abysses en sac à dos et Nike blazer. La course interminable se passe sur une des plus belles avenues du monde à NYC. L’atmosphère reflète celle d’une après-midi, noire de monde, terrifiante. Mené en embuscade, le coureur en Blazer n’a d’autres choix que de se jeter sur l’Apple Store et d’éteindre tout signe de vie. La destinée du second titre, « Mansion », est autre. Le morceau ressemble à un prologue du premier, le rythme est plus saisissant, mais les effets sont surjoués. Le duo belge n’a pas révélé de notes charismatiques, l’ensemble reste homogène et peu surprenant.

[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/81759665″ params= » » width= » 100% » height= »166″ iframe= »true » /]