10 000 ! Pour dire vrai c’est un chiffre qui nous plaisait bien chez BEYEAH, et qu’on ne pensait d’ailleurs pas atteindre pour continuer sur cette lancée pleine de sincérité

Donc MERCI – Un très très grand merci à tous ceux qui ont fait et qui font encore en sorte que nous pouvons continuer à faire prospérer ce webzine qui nous tient tant à cœur. Cette nouvelle étape que nous venons de franchir avec vous va nous permettre de multiplier les projets, en espérant vraiment avoir votre (indispensable) soutien pour un bon moment encore :).

Avant de partager avec vous l’interview et le podcast exclusif que nous ont préparé les deux membres de M.A.N.D.Y., on en profite juste pour souhaiter un très bon anniversaire à Théo, sans qui BEYEAH n’aurait jamais vu le jour.

Passons aux choses sérieuses avec le mythique duo de DJ’s et producteurs berlinois M.A.N.D.Y.

La création du légendaire label Get Physical ? C’est eux ! Le dernier podcast préparé pour BEYEAH, c’est eux aussi !

Pour agrémenter ceci on a retrouvé Patrick Bodmer, moitié du duo pendant son séjour en Asie pour discuter un petit peu de M.A.N.D.Y.

Interview (English Below)

Salut Patrick – Tout d’abord, comment vas-tu ?
Hey ! Plutôt détendu pour dire vrai, en train de siroter du lait de coco dans un coin désert à Krabi en Thaïlande tout en essayant d’apprendre de nouvelles choses sur le bouddhisme. Depuis un petit moment déjà, je commence chaque nouvelle année par des vacances et une cure de trois mois. Je vous le conseille vraiment !

On souhaiterait tout d’abord que tu commences cette interview par te présenter
Patrick, moitié du boys band house allemand M.A.N.D.Y. !

Toi qui fait partie des créateurs de Get Physical, tu l’as pris comment lorsque Beatport vous a décerné le prix du label ayant vendu le plus de morceaux sur sa plateforme ?
Pas d’une manière si positive que ça au final. A ce moment précis il est apparu très clair que l’époque hype, cool et underground faisait partie du passé.

Tu donnerais quoi comme conseils à quelqu’un qui a pour projet de monter son propre label ?
Tout dépend de ses objectifs. Pour la plupart, ceux qui font ceci pour supporter leur propre carrière de DJ, je conseillerais de ne pas se prendre la tête et de simplement se concentrer sur la musique et les artistes qui leurs plaisent. A mon avis une des choses essentielles pour communiquer et développer un projet musical ou artistique est d’avoir à la base un cercle d’amis proches ayant chacun de son côté un bon relationnel.

Pour ce qui est de ton inspiration, tu la puises où ?
La liste est sans fin. Ca peut venir en lisant, en regardant des films, des gens extérieurs, en se baladant, en faisant du sport ou avec la méditation. Il arrive aussi parfois que l’inspiration ne soit pas du tout au rendez-vous. C’est le genre de chose qui arrive après des périodes à trop voyager, travailler, faire la fête et trop peu dormir !

Vous avez quoi comme nouvelles sorties qui arrivent ?
On a deux singles qui ne devraient pas tarder: un premier pour février et le second pour avril.  Et au printemps des remixes pour Renato Ratier, Hot Since 82 et Gab Rhome vont faire surface.

Si vous aviez à donner un Top 10 des artistes avec lesquels vous avez travaillé depuis la création de Get Physical il ressemblerait à quoi ?
Ca serait plutôt un top 100 ! Parmi eux on retrouverait Siopis, Catz’n Dogz, Audiofly, Fabio Gianelli, Tim Green bien évidemment DJ T.

Le meilleur moment que tu as vécu depuis que tu as commencé à faire de la musique ?
L’été dernier et mes retrouvailles avec Philipp, avec qui je forme le duo M.A.N.D.Y. On a réussi à puiser dans notre amitié, vieille de 25 ans pour retourner en studio et retrouver de la créativité. Sur le moment on avait l’impression de revivre notre première fois, lorsque nous nous sommes rencontrés il y a douze ans de ça.

Un petit mot pour nos lecteurs pour terminer en beauté ?
«
Tam Bun » qui est une des bases de la philosophie bouddhiste. C’est une expression qui va à l’encontre de l’égoïsme et permet d’atteindre la plénitude.

ENGLISH VERSION

Hi Patrick, How are you doing ?
Hello! Thank you, I am feeling very relaxed. sitting on a lonely place in Krabi, Thailand, drinking coconut milk and trying to learn a bit more from Buddhism. I start every year with holidays and three months detox since a while. It helps a lot.

First of all we would like you to introduce yourself to our readers 🙂
Patrick, one half from a German House Boy Band called M.A.N.D.Y. !

How did it feel when Beatport stated that your label is their best-selling label across all categories ?
Not so great to me personally. From that moment on it was clear that the times of hip, cool and underground is history.

What advice would you give to someone who would like to start his own imprint ?
That depends from your aims. If you want to support your own artist career – what would be mostly the reason – then I would take it easy and focus on just 100% what you really love as music and artists. I think a close circle of friends sharing a real life social network is a great base for an exchange and a development of art and original music.

Where do you take your inspiration from ?
In general from reading books, watching movies, watching people, a walk in the park, sports, meditation,… an endless list. But sometimes I don’t get any inspiration out of any of these things. That’s the little burn out periods – after to much traveling, no sleep, working and party life.

Are you planning on releasing new materials soon ?
A new single is coming out end of February and a second one in April, remixes for Renato Ratier, Hot Since 82 and for Gab Rhome – in springtime.

Can you give us a top 10 of your favorite DJ’s you’ve worked with since the launch of Get Physical?
That would be a top 100 list – maybe a bit to long now I think. A few would be Siopis, Catz’n Dogz, Audiofly, Fabio Gianelli, Tim Green and of course DJ T.

Best moment since you started doing music ?
The revival of my partnership with Philipp, the other half of M.A.N.D.Y. last summer. We found back into our 25 years of friendship and we came back into the studio with great inspirational creativity. At the moment It feels like virgins, when we started the label 12 years ago.

One last word for our readers: your resolution for the new year ?
« Tam Bun ». It means: get away from selfishness – a main base for the Buddhism Philosophy and very helpful to get happy.