En 2012, les londoniens de Labyrinth Ear nous avaient séduit avec un premier EP électro-pop aérien aux parfums floraux, féminins et tentateurs, puis ils s’étaient brusquement volatilisés dans l’anonymat. Cette disparition subite s’accompagne aujourd’hui d’un retour en grande pompe avec leur tout premier album The Orchid Room, attendu dans les bacs le 14 avril prochain .

Après nous avoir dévoilé un premier extrait intitulé « Crescent Moon », Labyrinth Ear offre a son LP une deuxième corde à son arc avec la fiévreuse «Lorna», une track électro-pop qui met le feu à nos corps en moins de deux. Les charmes de « Lorna » sont multiples : sa voix grave qui chatouille nos oreilles avec douceur, ses percussions très équatoriales qui viennent rajouter un peu de piment à des accords de synthé mièvres et suaves ou cet air détaché très UK house qui nous pousse littéralement à la faute. Ah, il est difficile de ne pas s’abandonner dans les bras si chauds de « Lorna ».