« La musique est animale, son instinct est sauvage ». Voilà le credo du label parisien Animal Records, né en mai dernier de la rencontre entre les groupes Backbone et Bloum. De cette fusion en collectif, est né un label dont l’homogénéité et l’empreinte artistique sont déjà bien perceptibles : Animal Records est un pur produit des mélanges entre pop, indie et électro qu’on observe aujourd’hui partout, sans toujours y trouver de l’originalité. En quelques EP seulement, les deux groupes relèvent pourtant le défi avec une facilité déconcertante :

 

Backbone

Digne représentant de l’ère post-Darkside, Backbone évolue dans une stratosphère clairement vaporeuse, voire dans un espace-temps où la pression atmosphérique s’élève bien au dessus des normes. Synthés et beats se mêlent à une voix pop pour un voyage vingt mille lieues dans les airs. Exemple à l’appui avec le clip tout juste sorti de « Vadim », slow-motion en prime.

 

Bloum

Sorti peu après l’annonce du label, « Acte 1 » de Bloum et ses six morceaux vont dans le sens de cette électro-pop qui embrasse les synthés et flirte ouvertement avec son auditeur. Le côté sensuel des titres « On The Moon » et « Deap Appeal » évoque le dernier EP en date d’Equateur, « The Lava ».

Leur premier EP officiel se centralise autour du tubesque « Faith », titre accrocheur qui juxtapose un tas d’éléments sans pour autant perdre son harmonie. Et en plus d’être de véritables architectes du son, les membres du groupe façonnent un univers à l’esthétique marquée : en témoigne justement le clip de « Faith » et son penchant pour les créations psyché-géométriques.

 

Kanzi

La meute Animal Records s’est récemment dotée d’une nouvelle recrue : Kanzi, groupe de Brighton dont l’indietronica s’inscrit complètement dans la veine du label. Leur premier clip « Two Hearts » illustre l’acharnement d’une danseuse qui s’entraîne, et dévoile un son à mi-chemin entre synthpop et textures plus organiques. Kanzi évoque un Jamie XX sous Prozac, on ne s’étonnera donc pas de voir le groupe décrire ses influences comme « allant de Radiohead à Burial ».