Projet de DJ Gregory, producteur français expatrié à New-York puis Amsterdam, Point G a marqué les débuts de la scène house française, et ses premiers disques s’arrachent à des prix faramineux sur la toile. Délaissé jusqu’en 2012, le projet a été relancé avec le repressage de « Chicken Coma » sur Real Tone Records, puis de « Underwater » sur le label Apollonia (lançant d’ailleurs ce dernier en étant sa première sortie physique).

2013 a marqué le réel retour de DJ Gregory en tant que Point G, avec de nouvelles productions sur un label éponyme. Toujours aussi efficaces, ses morceaux ont été joués à peu près partout et par tout le monde durant l’année.

Et voilà que sort le quatrième disque de la série, qui nous assure bien d’une chose : ce n’est pas en 2014 que Point G s’arrêtera de nous faire danser.