Quand votre journée est nulle, que vous avez envie de tuer les gens dans le métro ou que votre voisine de palier vous gonfle à écouter TF1 trop fort, dégainez votre meilleur arme : la musique pansement. Je vous voir venir de loin, vous autres lecteurs, qui êtes sur le point de me dire : « Doux Jésus, mais qu’est-ce donc que cette drôle de chose ? ».

La musique pansement ou music bandage pour les bilingues est une véritable révolution sonore, créée de toutes pièces par Julia Losfelt, une illustre française, lorsqu’elle composa son essai musical Quiet Storm en 2013.

Le but de cette expérience sonore ? Tout simplement vous faire rêver et détendre vos petits nerfs tout pelotés, et ce, même dans les endroits les plus incompatibles avec le mot « relaxation ».

Pour se faire, la française nous a concocté trois titres aussi aériens que délicieux, qui nous font planer aux dessus de tous nos tracas. Au menu, vocals inspirés et aspirants, mélodies suaves et guitares adoucies… mais pas seulement ! Julia Losfelt nous montre également qu’elle sait très bien s’entourer et nous dégaine trois très bons remixes de Dream Koala, Stwo et Bear//Face en supplément.

Du rêve, en veux-tu, en voilà.