Scott Montheit, alias Deadbeat, n’en est pas à son banc d’essai. Sur les platines depuis 1999, il a produit en tout 9 albums et a lancé son propre label : BLKRTZ. Sa musique s’apparente à de la dub moderne, ses performances sont caractérisées par un groove deep, et des basses qui grondent. Ce nouvel EP « Adventures in Hyper Reality » offre une panoplie pointue du travail de Deadbeat.

Tout d’abord Hyper Mass, un morceau rudement techno, aux résonances métalliques,  nous transporte à l’intérieur d’une usine dont les machines ne cessent de fonctionner, écrasant le moindre souffle humain dans l’atmosphère . « Deep Space » est plus fluide, la track invite à se glisser entre les tuyaux d’un air conditionné. Pour le dernier titre, 7th & 33rd, Deadbeat se démarque totalement du reste. Des sonorités africaines, des solo de djembé, de cuivres électriques et des chants ethniques étouffés forment harmonieusement la tonalité de cette track.