Le prolifique DJ et producteur allemand Lauer ne chôme pas, et l’on ne va pas s’en plaindre. Outre son duo Tuff City Kids dans lequel il officie avec Gerd Janson, et des sorties sur des labels de qualités comme Running Back, Permanent Vacation et Beats In Space Records, Phillipp Lauer trouve du temps pour d’autres projets et d’autres collaborations. Aujourd’hui, place à Black Spuma.

Duo composé avec le producteur italien Fabrizio Mammerella – plus connu sous le pseudonyme de Telespazio, ils sortent un premier EP en 2015, Oasi sur International Feel Recordings. Quatre titres où les deux comparses démontrent toute l’étendue de leurs influences et de leurs talents : la house pour l’un, la disco pour l’autre, les vibes balearic pour les deux, sans jamais trancher. Le résultat oscillait alors entre une complainte downtempo synthétique sur « Emozioni Miste », une house enjouée (« Hype Around ») et une pop discoïde option dancefloor sur le sommet de l’EP, « Spumatix ».

Pour leur seconde sortie, toujours chez International Feel, Black Spuma poursuit sur sa lancée et ne change que très peu cette formule,  puisqu’elle fonctionne extrêmement bien. L’ouverture « Métallo Nero » reprend là où le disque précédent s’était arrêté, entre exercice de style analogique et mélodies atmosphériques. Cette fois-ci, le sommet s’appelle logiquement « Onda », track-titre déroulant une house élégante et pure, qui tire à souhait vers le balearic. Parfois doux et frais, voire fragile, ce nouvel EP reste terriblement dansant, efficace et d’une finesse d’orfèvre. La rentrée n’est pas si mal, tout compte fait.

Onda EP est disponible sur International Feel Recordings.