A la manière d’un King KruleBipolar Sunshine, le projet solo d’Adio Marchant des Kid British, nous avait transporté avec les mélodies trip-hop très dépouillées de «Fire». Aujourd’hui, l’anglais nous réchauffe avec «Drowning Butterflies», un trésor de sensualité poétique.

Cette nouvelle perle ne se contente pas de nous faire voyager : elle repousse au loin l’hiver qui arrive à grand pas. La voix inspirée et céleste de Bipolar Sunshine vogue sur un océan de mélodies légères et enlevées, calmes et claires comme dans un songe. Les guitares sucrées distille de la chaleur dans l’air tandis que les beats nous emportent dans les îles : radical contre la déprime.

Débarrassez-vous de vos moufles, servez-vous un mojito et fermez les yeux : avec « Drowning Butterflies« , l’été est de retour dans vos coeurs.