La révolution est en route. L’électro copule avec le continent africain et amérindien pour mieux révéler les interconnexions possibles entre diverses musiques et diverses cultures. Le brassage des cultures et la mise en avant d’une scène musicale intercontinentale est la mission que s’est fixé le collectif Mawimbi.

Mawimbi, « ondes » en Swahali, est un collectif formé en 2013 par cinq jeunes Djs et producteurs passionnés par la musique électronique et l’afrobeat, les influences des autres cultures, surtout des continents de l’hémisphère sud. La rencontre de ces deux mouvements musicaux se caractérise comme une cérémonie, un rituel mouvant. Mawimbi a propagé ses ondes afro-électro dans les meilleurs soirées et festivals de Paris, Lyon et Berlin, mais aussi à travers des show live sur les radios Rinse France, Overdrive Infinity et Nova.

En 2015, Mawimbi se lance comme label et produit des compilations musicales riches, fruit d’une sélection pointue de découvertes afro-électro. La dernière « MW001 » , sortie en avril, est disponible en version vinyle et digital sur Bandcamp.

Outre les compilations déjantées, le label promeut également les artistes qu’ils font découvrir au continent européen depuis deux ans. On découvre en exclusivité la dernière sortie « MWB002 » produite par Umeme Afrorave. Ce groupe de quatre artistes combine les sonorités africaines et électroniques avec force et puissance. Leurs album s’est forgé autour de jam sessions live, mixant les influences électroniques du label Ed Banger et des maîtres du genre comme Tony Allen, Joe Zawinul, Mad Professor, Konono N°1, King Sunny Ade… et bien d’autres. Un croisement surprenant entre la musique africaine authentique et des sons électroniques bruts, analogiques.

Le collectif se produira lors d’une soirée à la Maroquinerie en octobre, pour laquelle on vous fait gagner des places par ici. Ce sera la dernière date de Mawimbi avant les Transmusicales de Rennes où sera présenté un nouveau projet live. La soirée parisienne proposera un plateau excitant en collaboration avec Bi:Pole : en plus de leur set, il y aura un live de Wherka accompagné de trois musiciens et de la chanteuse Bryony Jerman-Pinto, ainsi qu’un show audio/video afro-electro fascinant de Dj Khalab.

Le dernier EP de Dj Khalab « Tata/Kumu » est une slow dance psychédélique aux chants ethniques répétitifs et scandés, comme un appel à la prière. Ses collaborations avec des artistes du continent africain et son art du sampling nous font voyager loin de notre grisaille urbaine.

Informations sur l’évènement :

Le 16 Octobre La Maroquinerie 15  – 19 € Billetterie Event Facebook