Alors que la grande fête au Manoir de Keroual est devenue un point de rassemblement incontournable et culminant pour certains mélomanes, clubbeurs et nostalgiques, Astropolis ne nous fait plus attendre la saison estivale pour célébrer sa force. Comme l’an passé, le festival à l’histoire éternelle – mais toujours grandissante – et à la devise sonnant si juste, « Rave Up », propose une édition hivernale.

Astropolis hiver

Pour cette cinquième manifestation en plein coeur de l’hiver brestois, c’est durant la semaine du 18 au 23 janvier 2016 que la ville côtière du bout du Finistère se métamorphosera. Comme à chaque fois, Brest sera prête à accueillir des milliers de passionnés téméraires au coin de ses rues et de ses cafés. C’est dans les salles de la Passerelle, la Carène, la Suite, du Quartz et du Vauban que se succèderont une flopée d’artistes minutieusement choisis. Une programmation aussi ambitieuse et alléchante que d’habitude, puisqu’elle privilégie comme toujours l’éclectisme et l’originalité. Pas d’œillère, bien au contraire :

Astropolis-hiver-2016

Deux concerts vous seront proposés pour commencer les hostilités : le mercredi 21 Janvier à la Passerelle, c’est le français Witxes que vous aurez le plaisir d’écouter, et en live qui plus est. La soirée d’inauguration gratuite sera accompagnée de projections et performances vidéos, de quoi se mettre en jambe très sympathiquement.

Le Jeudi 22 janvier à la Carène, les surprises se poursuivent : ambiance entre kautrock et pop-rock avec à l’affiche The Shoes, ESB (Yann Tiersen, Tomas Poli, Lionel Laquerrière) et Balladur. Le week-end s’annonce tout aussi rythmé avec un vendredi bien chaleureux : le Vinyl Market à la Passerelle et le Dîner Electro au Vauban, avant d’aller danser à la Carène sous les sonorités de Mount Kimbie, Levon Vincent, Tommy Four Seven, Johannes Heil, Ron Morelli, D.K aka 45 ACP, Pavane. Ne pouvant nous dédoubler, il faudra durement choisir car pour le fameux Cabaret Sonique au Vauban, ce sera Jérémy Underground, Portable aka Bodycode et Raphael Fragil qui s’agiteront derrière les platines.

Rien de mieux qu’une croisière pour se mettre dans le bain du samedi, avec la team de la Station Rose qui nous accompagnera volontiers vers le large. Un second Vinyl Market vous accueillera à la Passerelle dans l’après midi, avec l’Astroboum, (parce qu’il n’est jamais trop tôt pour initier les petits aux bonnes choses), avec Lolo Retina & Chambry. Pour la fin de cette journée qui n’annonce que trop bien le début d’une nuit pleine d’étoiles et de yeux qui brillent, c’est Carl Craig et Franceso Tristano qui ouvriront le bal au Grand Théâtre. S’enchainera une soirée à la Carène avec cette fois le padre Laurent Garnier, accompagné de Terrence Parker et Sonic Crew. Enfin et pour finir sur de (très) bonnes notes, l’Astroclub à la Suite accueillera Mind Against, Sonja Moonear, Benjamin Damage, Randomer et Or’L.

Mais ce n’est pas tout. Comme Astropolis c’est aussi le partage et la découverte à tous et pour tous, de nombreuses activités parallèles seront mises en places : conférences, ateliers d’initiation ou de perfectionnement, workshops… Bref, une chouette semaine se prépare, de quoi se réchauffer et entamer la nouvelle année des souvenirs merveilleux pleins la tête.

Réseaux sociaux :
Site internetPage Facebook

Découvrez aussi notre report de l’édition été 2015 : Astropolis 21, voyage au coeur de la dernière rave française