Minimalisme et esprit rebel japonais : la marque SHOOP fait dans l’alternatif

Son point de vue dérange, interroge. Difficile de qualifier le style de la collection Shoop Clothing tant il croise des mondes opposés. Le label a grandi entre Madrid et Tokyo, sur les bancs des grandes villes et dans la lignée d’un esthétisme sportswear urbain. Les lignes de Shoop Clothing s’adaptent au besoin du citadin, en mouvement constant et à la recherche d’une différenciation avec la masse de population qui l’entoure. Dans cet esprit, la marque entretient une relation particulière avec la musique et ses protagonistes : elle produit régulièrement des podcasts avec des Djs comme Falcons, Ta-ku, Dj Hoodboi (…) qu’elle diffuse ensuite sur la radio électro japonaise Block.fm. Une relation étroite et naturelle pour les designers férus de musique électronique.

Les lignes graphiques de la collection été 2017 sont résolument inspirées du pays du soleil levant. Les coupes sont droites, larges, voire même évasées. Le pantalon est droit ou n’est pas, la tendance du flare s’invite désormais chez les hommes, et c’est un sans faute. Coupe au mollet ou au genou, coupe XXL ou slim, il s’assortit élégamment avec les hauts manches 3/4 façon djellaba, les T-shirts Music Tour détournés de Mozart ou Bach, le col roulé plat et même les vestes de survêtement en nylon. Les associations parfois hasardeuses de matières et de styles reflètent une prise de risque importante sur la silhouette masculine. L’homme se noie sous un vêtement uniforme, très sportswear, il assume son côté androgyne et met sa virilité au placard pour laisser s’exprimer le style sans affaire de sexe.

Retrouvez toute la collection de Shoop Clothing sur leur e-shop.