Butter Goods, quand la mode se cuisine avec Iron Man et Franck Zappa

Passion streetwear jamais ne nous quitte. Les couleurs d’un rubicube implantées sur une collection étriquée, entre le tappe à l’oeil et le faux discret. Le branding à toute les sauces, Butter Goods ne lésine pas sur l’inventivité pour faire et défaire son image sur ses vêtements. Cela va de la simple typographie au logo détourné sur fond de mappemonde fluo. La collection Q2 2018 s’oriente vers le tout azimuts, invente un genre de BD avec Franck Zappa et Iron Man. Un faux air de révolution, une ironie implacable et un style déconcertant.

On sent que Butter Goods s’imprègne des codes du web, de la culture geek, c’est plus qu’évident. Bien que parodiant beaucoup de marques ou concept internationaux, Butter Goods arrive à se forger sa propre identité, entre le faux et le vrai, le vrai du faux sort du lot. Les coupes et les couleurs sont très choisies avec minutie et style, on aime les vestes droites col à tarte ou ras du cou, le pantalon velour motif rose – Commonwealth quand tu nous tiens – et le hoodie qui prend un air de polaire.

Butter Goods nous livre donc une collection intriguante, plutôt inédite et osée, qui refait la silhouette du streetwear anglais avec un brin de folie aussie.

Toute la collection sur leur e-shop.