« Every moment has a look and every look has a soundtrack. » Pour sa deuxième édition, Bread and Butter souhaite allier les univers de la mode et la musique – divergents dans leur forme mais cohérents dans leur fond, pour un festival inédit et ouvert à tous. Le géant européen du e-commerce Zalando en est l’inquisiteur, réunissant en un même lieu défilés streetwear et couture, concerts de labels indépendants et conférences autour du women empowerment. L’invité de marque de cette édition est Vivienne Westwood, elle aura l’occasion d’inaugurer les rencontres avec le thème « Get a Life« , et de présenter une exposition de pièces représentatives de son parcours depuis le punk.

Le festival donne la parole à des innovateurs du style autour du concept « Bold minds speak« ,  afin de mieux comprendre ces créateurs qui nous inspirent. Chacun à son tour répondra à des questions sur ce thème. Mais qu’est ce que c’est ? Pour Adwoa Aboah, être « Bold », c’est « faire de la place pour la jeunesse, pour tout ce qu’ils ont a dire« . On retrouve aussi un homme très peu médiatisé, Fergus Purcell, l’homme derrière l’iconique marque Palace.

« Tu marches dans la rue, tu regardes ce que les gens portent, un peu comme au théâtre, on ne s’ennuie jamais. »

Pendant trois jours, le Bread and Butter verra défiler de la Haute Couture avec Viktor&Rolf, Jil Sander et Hugo, mais aussi du prêt à porter avec The Kooples, G Star, Topman, Selected, Topshop et bien sur Zalando. Une occasion d’assister à ces prestations autrefois réservées aux professionnels de la mode. Entre deux défilés, il y aura également des prestations musicales à la hauteur de la sphère berlinoise : la présence de Young Hurn, le cloud rappeur allemand très friant du slow motion, le beatmaker extraterrestre Traxman,  la techno disruptive de IMAABS, et beaucoup d’autres surprises.

Le festival Bread and Butter se déroulera du 1er au 3 septembre à l’Arena de Berlin. Le pass jour coûte 20 euros et les tickets sont en ventes sur la billetterie en ligne du festival.