Anders Trentemøller est l’une de ces figures éternelles de l’électronique post-2000. À un âge où beaucoup de groupes rock se sont laissés porter sur le fleuve menant paisiblement à l’électronisation de leur signature sound, le producteur danois a eu l’audace d’emprunter le chemin inverse : perçant il y a déjà une dizaine d’années pour des sons électroniques minimaux, Trentemøller a pris un virage vers le live band à l’orée des années 2010. Comme si l’isolation des synthétiseurs avait fini par l’oppresser ; le besoin d’un contact chaleureux avec les musiciens, l’audience, devenant sa raison d’être musical.

C’est en tout cas ce qu’il avouait l’été dernier à la sortie de Fixion, son dernier album en date. Anders est un être affectueux qui continue de s’isoler complètement pour écrire. Pour autant, il ne peut savourer les fruits de son labeur qu’une fois attablé avec ses proches. Fixion voit de nombreuses voix féminimes s’enchaîner – mention spéciale à celle de Marie Fisker sur Redefine, une des perles de l’album. La fureur mélancolique et esseulée frappe toujours par interstices avec des titres comme Sinus, mais c’est bien dans la quiétude collective que se repose désormais Trentemøller :

« Ma petite soeur a eu des enfants il y a deux ans, et cela m’a fait réaliser que je devais prendre plus de temps avec les miens. Pas uniquement car je vieillis, mais également à cause du fait que je tourne autant, et d’être tellement … autocentré. C’est important de garder pieds de là où tu viens ; tu dois regarder en dehors de toi. Je suis tellement concentré sur ma créativité, et je dois tellement en parler aux autres lors des cycles de promotion que cela en devient parfois éreintant. »

De cette tension vient une envie irrésistible de partager, de faire vibrer, et de collaborer. C’est le cas aujourd’hui avec un titre inédit dans lequel il collabore avec Jenylee (bassiste du groupe Warpaint) pour le plus grand plaisir de nos oreilles. On vous recommande également chaudement de passer constater le groove du groupe au complet, s’il s’amarre proche de chez vous.