L’originaire de Ann Arbor dans le Michigan Zachary « Shigeto » Saginaw est de retour sur Ghostly International avec Weighted. Cet EP de quatre titres semble faire suite directe à The New Monday, sorti l’an dernier sur le même label.

Sur cet EP, Zach Saginaw s’éloigne un peu de ses premières influences jazz et abstract hip-hop pour s’enfoncer dans un univers plus expérimental, plus industriel, et surtout beaucoup plus froid. Même s’il incorpore toujours de la batterie dans les trois premiers morceaux, une lourde ambiance pèse dessus. Elle est due à une chaîne d’effets sur les pistes de batterie, transformant cet instrument analogique et manuel en quelque chose de mécanique, digital, saturé et pesant. Il ajoute à cela des influences techno et house qu’il avait déjà abordées sur l’album Intermission, sorti en 2015.

Au long de ces quatre titres, un peu comme Deantoni Parks, Shigeto nous offre un équilibre entre le monde de l’humain et celui de la machine. Au final, Weighted est une belle évolution et un bon moyen de comprendre le parcours et les influences de l’américain ainsi que celles de son environnement, qui tourne toujours autour de son instrument phare, mais plus seulement.

À lire aussi : Dans le club discographique de Shigeto