Prins Thomas a beau déjà en être à son sixième album, il continue de piquer notre curiosité pour la house nordique avec Ambitions, sorti sur Smalltown Supersound. Le nouvel album du scandinave nous plonge déjà dans la saveur de l’été, ses longues journées et ses passions décuplées. Sept morceaux parfaitement équilibrés, drainant la lenteur et la chaleur, canalisant notre attention tout en y laissant une trainée de rêve et d’envolées mélodieuses.

Le titre phare de l’album Feel The Love sera le morceau idéal de vos escapades estivales, où la voix sensuelle et hypnotique, tirée d’un tube pop norvégien, nous invite à la décontraction et au laisser aller, avec quelques jets d’étoiles dans les yeux. Le titre d’une rencontre, d’un amour d’été naissant ou d’un retour de passion instantané, à l’aube de nos futures journées interminables.

La douce introduction de Foreplay laisse couler le temps de façon très linéaire, avant de retrouver une invitation à la danse avec des sonorités brésiliennes, plus chaudes sur XSB, et encore plus aboutie sur Ambitions. Une samba downtempo sous fond de synthétiseurs aigus, une lente montée en puissance du rythme et des secousses répétitives, tout tend doucement vers la transe méditative. On est moins fan de Fra Miami Til Chicago, plus moderne et urbain, mais vite écrasé par l’astral Urmannen, alliage sophistiqué de synthétiseurs japonais.

Prins Thomas nous fait part de ses ambitions spirituelles sur ce mini-album, un concentré de joie et de lumière, un apaisement de l’esprit laissant quand même la place à un petit brin de folie, celui qui élève le son vers une saveur plus originale et fruitée.