Bonne nouvelle, il semblerait que l’Est de la France ait son mot à dire sur la scène électronique, et ce notamment grâce au label et collectif  Thé Chaud Records, en activité depuis 7 ans, et dont les soirées déjantées en club et warehouse s’étalent sur Besançon et sa région. Vértiable poumon de la rave du coin, ils ne tiennent pas en place et déploient leur armada dans tous les lieux de la ville : l’Antonnoir, La Rodia etc..

On s’intéresse aujourd’hui au duo Ghetto25, qui après avoir fait ses preuves sur le TCR003, sort un quatre-titres assez inspiré pour lancer un nouveau projet : Besançon Rythmique Club. Ce sera donc le nom de leur label et de son premier EP, en featuring avec Paul Johnson et avec pour majeure inspiration le spectre d’Eric Cantona.

Le duo de ravers navigue depuis déjà 3 EPs sur la vague ghetto house : un son assez violent aux bangers répétitifs et efficaces, le tout avec une note de séduction et de sex appeal très surprenante. Besançon Rythmique Club, c’est ton meilleur copilote de la salle de sport ou du dancefloor, le défouloir assuré en cas de perte de vitesse. Shake it Shake it, le mot d’ordre est donné, il faut se lâcher.

Côté DJ set, Ghetto25 en a sous l’écharpe de foot : ils ont dernièrement été les invités de Miley Serious sur Rinse FM, et on n’est finalement pas étonné d’y entendre des hymnes hardcore et des sons très énervés au BPM élevé, comme le dernier Clouds « Arkhangelsk Nightmare« .

https://www.facebook.com/rinsefrance/videos/479972759441352/

Pour les festivaliers du Chateau Perché, Ghetto25 clôturera d’ailleurs la scène de La Plaine vendredi soir.