Le canadien Martin Wittfooth montre une vision particulière du rapport entre l’homme et la nature en peignant depuis son QG new-yorkais une arche de Noé bien singulière.

La peinture à l’huile hyper-réaliste de Martin Wittfooth met en scène des bêtes sauvages dans un décor perturbant bourré d’anachronismes spatiaux, de symboles et de métaphores sur la condition de l’homme et l’industrialisation chaotique de l’occident.

Plus d’images de cette ferme animale ici.

golod_web

lootbag_web

nocturne2_web

nocturneII_web

rajas_web

smokesignals_web

theaviary_web

theheirs_web

theincantation_web

ventriloquist_web