En parallèle de son exposition à la galerie Eli Klein Fine Art, l’artiste chinois Liu Bolin ajoute une nouvelle œuvre à sa série « Hiding in the City », pour laquelle il se fait photographier disparaissant dans le décor environnant. La première fois qu’il se rendit invisible, en 2006, ce fut pour dénoncer la destruction d’un village artistique de Pékin. Cette fois-ci il prend part aux protestations des graffeurs contre l’édification d’immeubles en lieu et place de 5 Pointz, la Mecque des tagueurs de New York.

Liu Bolin a travaillé 3 jours durant pour réussir à se fondre dans « The Jungle », l’œuvre de Meres One créée en l’honneur du fondateur de 5 Pointz, Jonathan Cohen. Admirez le résultat.