Miguel Endara a dessiné en 210 heures le portrait de son père. Et là vous vous dites « 210 heures, il l’a dessiné avec son pied gauche sur une toile géante dans le noir ou quoi? » Eh ben non, ce gars a pris son temps c’est certain mais par obligation, car le portrait qu’il a réalisé se compose d’approximativement 3 200 000 points d’encre (tous du même stylo). C’est en fait un portrait en pointillés mais le résultat est époustouflant. En plus de ça, il les a filmé ses points! Dingue ! Alors voilà ce que ça donne, enjoy !