La sortie de la Grèce dans l’Europe est sur toute les bouches, dans toutes les unes de journaux. Le Grexit va-t-il se produire, seul l’avenir nous le dira. Spy a voulu soulever ce phénomène d’eurosceptisisme en créant une oeuvre littérale à base de centimes d’euro. L’oeuvre interactive invitait les passants à poser leur pièce sur l’édifice afin de compléter le patron des lettres formé par l’artiste. Les 6 lettres assemblés forme le mot « Crisis », très explicite de la situation actuelle de l’union européenne. Le message fort est une belle preuve que le street art a son mot à dire sur le front politique.

Le reste de son travail est disponible sur son site.